Asthme et inflammation éosinophile

La première thérapie ciblée dans l'asthme sévère réfractaire  Abonné

Par
Christine Nicolet -
Publié le 19/03/2018
Malgré les progrès thérapeutiques accomplis dans la prise en charge des maladies respiratoires, des besoins non satisfaits demeurent. Les Laboratoires GSK ont développé un nouveau médicament permettant aux pneumologues une approche personnalisée des patients asthmatiques sévères.
asthme

asthme
Crédit photo : phanie

Entre 5 à 10 % des patients présentent un asthme sévère et environ de 3,5 % à 5 % des asthmatiques restent non contrôlés par les thérapeutiques classiques à fortes doses et une prise optimale par un spécialiste. Les experts insistent sur la distinction entre un asthme difficile à traiter et un asthme sévère ; et sur la nécessité, en cas de persistance des symptômes, de vérifier le diagnostic, les modalités thérapeutiques, l'observance des patients, de rechercher et de traiter des pathologies associées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte