Prévention de la carie dentaire

La posologie du fluor reprécisée  Abonné

Publié le 18/07/2009
Le fluor, allié incontournable d’une parfaite hygiène dentaire, agent essentiel de la prévention de la carie dentaire, a fait ces dernières années l’objet de nombreuses controverses concernant notamment ses modalités d’administration et le caractère systématique ou non d’une supplémentation. Sur la base d’études, de données bibliographiques et d’une meilleure connaissance des mécanismes d’action du fluor, l’AFSSAPS réactualise ses recommandations sur l’administration de cet oligo-élément.

LE FLUOR est un oligoélément, indispensable à l’homme. Présent en faible quantité dans tous les tissus, il participe notamment à la formation des os et des dents. Au niveau buccal, le fluor joue un rôle essentiel, d’une part en participant à la formation et à la minéralisation des dents et de l’émail, d’autre part par sa présence dans la salive, en renforçant les couches superficielles de l’émail déjà formé, assurant ainsi une meilleure résistance aux bactéries cariogènes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte