Congrès de l’American College of Cardiology à Chicago

La place des statines est relancée en prévention primaire  Abonné

Publié le 11/04/2016
L’étude HOPE-3 a étudié l’intérêt en prévention primaire d’une statine, d’un antihypertenseur et de l’association des deux chez des sujets à risque cardio-vasculaire faible à modéré. Les résultats obtenus avec la rosuvastatine sont de nature à peser sur la nouvelle mise au point sur les dyslipidémies actuellement en cours de rédaction par la Haute Autorité de santé (HAS).
Dans l’étude, les participants étaient indemnes de maladie cardio-vasculaire et de facteurs de...

Dans l’étude, les participants étaient indemnes de maladie cardio-vasculaire et de facteurs de...
Crédit photo : phanie

Nouveau rebondissement en perspective en France dans la saga des statines. Une vaste étude internationale menée chez plus de 12 000 sujets dans 21 pays conclut aux bénéfices des statines en prévention primaire chez des sujets ayant un risque cardio-vasculaire faible à modéré.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte