MST

La piste du vaccin par voie vaginale  Abonné

Publié le 29/11/2012

Les agents inducteurs de MST pénètrent l’organisme à travers les cellules épithéliales muqueuses. Pour développer des vaccins contre ces infections, l’utilisation de la capacité des cellules T de débarrasser les germes aux points d’entrée se révèle un élément très utile, expliquent Nicolas Cuburu, John Schiller et coll. (centre de recherches des vaccins, NIH, États-Unis).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte