La pilule prise en main  Abonné

Publié le 06/01/2011

En ordre dispersé. C’est ainsi que les syndicats de pharmaciens abordent les négociations sur la nouvelle rémunération. Pour la FSPF, il faut réduire la dégressivité du système de marge actuel. Pour l’UNPF, les prestations et les services doivent être valorisés, tandis que l’USPO demande d’abord une injection immédiate de 300 millions d’euros dans l’économie officinale. Avancée importante, un arrêté fixe la liste des contraceptifs oraux que le pharmacien peut dispenser en dépannage pour 6 mois supplémentaires, lorsque la validité d’une ordonnance datant de moins d’un an est expirée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte