La gynécologie face à l'évolution des mentalités

La pilule n'a plus la cote  Abonné

Par
Coline Garré -
Publié le 01/10/2018
Les mentalités des jeunes femmes concernant la contraception changent. Et les gynécologues sont aux premières loges de ces évolutions. Leur rôle est plus que jamais de les accompagner pour leur permettre un libre choix, estime la gynécologue Nora Alloy.
gynecologue

gynecologue
Crédit photo : PHANIE

Les jeunes sont-ils encore concernés par la contraception ? Oui, répond la gynécologue-obstétricienne Nora Alloy (hôpital Jeanne-de-Flandre et Centre Oscar-Lambret de Lille), chiffres à l’appui : 7 femmes sur 10 ont recours à une méthode contraceptive médicalisée et seulement 8 % à rien.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte