Contraception

La pilule du surlendemain est là  Abonné

Publié le 07/01/2010

En septembre est arrivée Ellaone, acétate d’ulipristal à 30 mg, dite « pilule du surlendemain ». Elle se montre efficace jusqu’à 5 jours après un rapport potentiellement fécondant. Ellaone empêche la fécondation durant toute la durée de survie possible d’un spermatozoïde, soit ces 5 jours. Ensuite, les règles surviennent à la date prévue, voire avec 2-3 jours de retard. Les effets secondaires relevés sont : céphalées, vomissements, nausées, asthénie ou dysménorrhée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte