Dermatologie pratique

La peau qui… se couvre de poils  Abonné

Par
Pr Philippe Humbert -
Publié le 21/11/2019
Les poils en excès, cela ne se voit pas chez l’homme, car il accueille de la pilosité sur les zones androgénodépendantes, et les zones non androgénodépendantes. Chez la femme, des poils anormaux définissent des situations cliniques différentes.
Hyperpilosité dermocorticoides

Hyperpilosité dermocorticoides
Crédit photo : dr

hyperpilosité ciclosporine

hyperpilosité ciclosporine
Crédit photo : dr

hyperpilosité

hyperpilosité
Crédit photo : dr

La première situation clinique sur laquelle la médecine peut agir médicalement est :

L’hirsutisme

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte