Dermatologie pratique

La peau qui… démange  Abonné

Par
Pr Philippe Humbert -
Publié le 24/10/2019
La démangeaison est un ressenti assez fréquent dans la population générale, et c’est un symptôme le plus souvent considéré comme bénin. Car ce chatouillis perçu ne semble pas être grave, et ne saurait, dans l’esprit populaire, être le mode d’expression d’une maladie sous-jacente et, encore moins, grave.
Hodgkin

Hodgkin
Crédit photo : dr

prurit

prurit
Crédit photo : dr

ganglions

ganglions
Crédit photo : dr

Se gratter a de tout temps été une occupation quotidienne des êtres vivants. L’homme, tout comme les animaux, se gratte dès lors qu’il en ressent le besoin, qu’il perçoit des sensations souvent désagréables mais soulagées par le grattage, qui apporte un soulagement mais aussi un bienfait.

Sans éruption concomitante sur la peau, la démangeaison pourrait en effet paraître sympathique et ne pas inquiéter. Or il n’en est rien. Toute démangeaison sans lésion dermatologique persistant depuis plus de trois semaines est préoccupante.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte