La part de la chirurgie  Abonné

Publié le 23/02/2015

Plusieurs options chirurgicales peuvent être envisagées face à l’apnée du sommeil. « Une amygdalectomie peut être proposée, notamment chez l’enfant – après un examen ORL détaillé », indique le Dr Grillet. Elle est cependant efficace seulement sur le ronflement.

De son côté, « la chirurgie d’avancée mandibulaire, et la basiglossectomie montrent une efficacité, mais ne doivent être proposées qu’en deuxième voire troisième intention, et chez les patients les plus sévères », souligne le Pr Meurice. Elle est en effet très lourde.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte