Le rôle primordial de l’ouverture d’esprit

La note personnelle de l’émotion musicale  Abonné

Publié le 16/12/2010
Qu’est-ce qui déclenche le frisson en écoutant de la musique ? Pourquoi certains sont-ils émus et d’autres imperméables ? Deux chercheurs américains mettent en avant un trait particulier de la personnalité : l’ouverture d’esprit.
Pour certains, chair de poule, fourmillements, frissons. Pour d’autres, rien

Pour certains, chair de poule, fourmillements, frissons. Pour d’autres, rien
Crédit photo : AFP

LA CHAIR de poule, des fourmillements, des frissons qui partent du crâne et descendent le long de la colonne vertébrale, pour les uns. Et pour les autres, rien. Comment la musique peut-elle créer des émotions aussi divergentes entre les individus ? La réponse est à chercher du côté de la psychologie, de la personnalité suggèrent Emily C. Nusbaum et Paul J. Silvia (Greensboro, Caroline du Nord). Pour identifier le ou les traits de caractère mis en cause, ils ont eu recours à des questionnaires.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte