La mobilisation des radiologues  Abonné

Publié le 18/07/2011

La Fédération nationale des médecins radiologues (FNMR) se dit « mobilisée » face à l’augmentation des doses de rayonnements ionisants délivrées par l’imagerie médicale. Mais comme l’ASN, elle regrette le manque d’IRM en France et « des délais de rendez-vous trop importants pour les patients (supérieurs à un mois) ». Dans ce dossier, elle dénonce « l’inertie des pouvoirs publics, qui connaissent cette situation et n’ont pris, à ce jour, aucune mesure efficace pour y remédier ».


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 2853