L’IRM clôt le débat entre les méthodes de lecture

La méthode syllabique a le dernier mot  Abonné

Par
Didier Doukhan -
Publié le 18/09/2014
Des conclusions à suivre à la lettre ?

Des conclusions à suivre à la lettre ?
Crédit photo : phanie

CELA ressemble à la querelle sans fin des anciens et des modernes. Sauf que le débat entre méthode syllabique et méthode globale - qui a près de 40 ans - paraît aujourd’hui avoir trouvé son épilogue. Des chercheurs en neurologie du Centre à l’énergie atomique (CEA/Saclay) ont en effet mis au point une méthode qui permet d’observer les zones cérébrales activées lors d’une lecture acquise selon les deux méthodes. Le cerveau d’enfants lisant « syllabique » ou « globale » sont ainsi soumis durant 1 heure à l’analyse IRM. Résultat ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte