Cranberry et gênes urinaires

La méthode de dosage garantit l’efficacité  Abonné

Publié le 15/04/2010
Créateur et pionnier des compléments alimentaires à base de cranberry, ou canneberge, le laboratoire Pharmatoka continue de revendiquer la méthode DMCA pour le dosage de son complément alimentaire Urell. Il confirme par ailleurs sa spécialisation dans la sphère génito-urinaire en prenant cette fois pour cible les troubles urinaires de l’homme.

PHARMATOKA est à l’origine de la démarche de l’AFSSA qui, en 2004, a reconnu et validé l’efficacité de la cranberry sur la fréquence des infections urinaires à la dose de 36 mg de proanthocyanidines (PCA) en prise quotidienne.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte