Une hyponatrémie profonde

La méphédrone, une nouvelle drogue  Abonné

Publié le 06/09/2010
En relatant l’observation d’une jeune fille de 15 ans intoxiquée par de la méphédrone, des médecins britanniques soulignent l’importance de ne pas méconnaître en clinique cette nouvelle drogue, pourvoyeuse de potentielles complications neurologiques.
Un risque d'hyponatrémie sévère

Un risque d'hyponatrémie sévère
Crédit photo : dr

LA JEUNE FILLE est arrivée aux urgences d’un hôpital britannique accusant un malaise général, avec une altération de l’état mental assortie de nausées et vomissements. L’interrogatoire rapporte la notion d’une soirée entre amis la veille avec consommation d’une substance poudreuse blanche associée à de l’alcool. À l’entrée, la patiente est somnolente avec un score de Glasgow à 11. Sa tension est à 105/58 mmHg, le pouls à 54/min, le rythme respiratoire à 15/min, la température auriculaire est à 36 °C.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte