Publi-rédactionnel réalisé par Le Quotidien du Pharmacien Agence pour Arkopharma

La membrane d’œuf, une source naturelle de collagène, et autres éléments bénéfiques aux articulations

Par
Caroline Nidelet -
Publié le 09/05/2017
Apporter une solution aux 6 à 7 millions de personnes qui souffrent de gêne induite par une détérioration du cartilage articulaire en France (1) impose d’envisager toutes les pistes de prise en charge et notamment de rechercher de nouveaux actifs. La membrane d’œuf fait partie de cette catégorie en permettant, notamment, une réduction de la sensibilité articulaire et une amélioration de la mobilité selon différentes études.
header Arkopharma

header Arkopharma
Crédit photo : DR

ENCADRE

ENCADRE
Crédit photo : DR

La membrane d’œuf ou plutôt les membranes, puisqu’il en existe une interne et une externe, se situent entre la coquille et le blanc de l’œuf. Elles sont douées d’une grande capacité de résistance ainsi que d’étirement et ont un rôle majeur dans la protection contre les bactéries et les moisissures.

Ce contenu est réservé aux professionnels de santé

Je m'inscris

Déjà inscrit ?