Classement des médicaments

La mélatonine passe en liste II  Abonné

Publié le 17/10/2011
Un arrêt du 23 septembre 2011 confirme que la délivrance de mélatonine reste, en France, soumise à prescription médicale et ne peut être vendu sous forme de complément alimentaire.

PAR UN ARRÊTÉ du 23 septembre 2011, publié dans le « Journal officiel » du 8 octobre, la mélatonine, sous toutes ses formes, « est radié de la liste I des substances vénéneuses » et désormais « classé sur la liste II ». Le feuilleton médiatico-scientifique qui oppose les industriels, désireux d’exploiter la mélatonine, comme complément alimentaire, aux autorités sanitaires, se poursuit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte