Une interface cerveau prothèse qui redonne espoir aux paralysés

La main robotisée fait un pas de géant  Abonné

Publié le 20/12/2012
Quand la pensée devient mouvement

Quand la pensée devient mouvement
Crédit photo : AFP

EN FÉVRIER dernier, une équipe de chercheurs de Pittsburgh a implanté deux réseaux de micro-électrodes dans le cortex moteur gauche d’une tétraplégique de 52 ans. La patiente avait perdu l’usage de ses membres à la suite d’une maladie neurodégénérative diagnostiquée treize ans auparavant. Deux semaines après l’opération, une prothèse bras + main a été connectée à cette interface et la patiente s’est lancée dans 14 semaines d’entraînement (saisir des objets, empiler des cônes, etc..). Résultat ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte