En Uruguay

La légalisation du cannabis est mal partie  Abonné

Publié le 23/10/2014

PREMIER PAYS à avoir mis en place une loi de régulation du cannabis, votée en décembre 2013, l’Uruguay accuse un démarrage poussif du dispositif. Les décrets d’application ont été publiés en avril et le registre sur lequel doivent s’inscrire les usagers n’est ouvert que partiellement (seulement aux auto-cultivateurs pour le moment) depuis fin août. Au 11 septembre, l’Institut de régulation du cannabis dénombrait 378 inscriptions, alors que le pays compte plusieurs milliers de cultivateurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte