Les essais sont limités aux enfants hospitalisés

La kiné reste à évaluer dans les bronchiolites de ville  Abonné

Publié le 10/12/2012
La revue « Prescrire » s’est fait l’écho d’une revue de la littérature de la Cochrane concluant à l’inefficacité de la kiné respiratoire dans les bronchiolites... hospitalisées. Cette précision ne relève pas du détail, car, comme le souligne le Pr Vincent Gajdos, auteur de l’étude française Bronkinou (2010), la situation est tout autre en ambulatoire, avec des critères d’efficacité différents.
Les critères d'efficacité ne sont pas les mêmes en ambulatoire

Les critères d'efficacité ne sont pas les mêmes en ambulatoire
Crédit photo : S Toubon

NON, LE GLAS de la kiné respiratoire n’a pas encore sonné. Si la revue « Prescrire » a annoncé l’inefficacité de la technique dans la bronchiolite, les conclusions tirées d’une revue de la littérature de la Cochrane Library sont hâtives.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte