Entre muscles et cancer

La guerre pour l’énergie  Abonné

Par
Publié le 22/05/2018
La médecine axe la réponse thérapeutique anticancéreuse sur le syndrome tumoral et négligeait jusqu’ici la fonte musculaire. Or dépister précocement l’amyotrophie et la combattre se révèle fondamental. Les explications du Pr François Goldwasser, cancérologue à l’hôpital Cochin.
apre concurence

apre concurence
Crédit photo : PHANIE

Longtemps le syndrome tumoral et son évaluation (classification TNM, imagerie, analyse moléculaire de la tumeur) ont focalisé l’attention en vue de proposer une réponse antitumorale adaptée (médicaments, chirurgie, rayons). Cela change.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte