Un variant A(H3N2) non vaccinal s’impose

La grippe arrive, plus fort que prévu  Abonné

Publié le 22/01/2015
Le réseau Sentinelles prévoit que le seuil épidémique de la grippe sera atteint au cours de la troisième semaine de janvier. Le virus prédominant est un variant A(H3N2) non couvert par le vaccin. Les Américains, déjà touchés par l’épidémie depluis plusieurs semaines, nous prédisent une efficacité vaccinale diminuée de moitié, de l’ordre de 30 % environ. Même d’efficacité réduite, la vaccination n’est pas remise en cause.

« LA VITESSE du calendrier nous a surpris par sa rapidité, explique le Pr Bruno Lina, du Centre National de Référence de la grippe à Lyon. Quand le nouveau variant A(H3N2) a été identifié pour la première fois aux États-Unis en avril-mai 2014, il était impossible de savoir si le phénomène allait prendre de l’ampleur et à quel moment : très tôt, en milieu ou en fin d’épidémie ? La composition du vaccin était décidée par l’Organisation Mondiale de la Santé depuis février pour assurer une production suffisante en temps utile. Impossible de faire machine arrière ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte