Les effets retards inattendus d’un test de grossesse

La grenouille qui voulait la peau du crapaud  Abonné

Publié le 17/03/2011
Coa de neuf docteur ?

Coa de neuf docteur ?
Crédit photo : BSIP/ANTHONY MERCIECA

LES GRENOUILLES ne prévoient pas seulement la pluie et le beau temps. On le sait moins, mais les sympathiques batraciens peuvent aussi prédire un heureux événement. La technique, utilisée jusque dans les années 1960, consiste à injecter l’urine d’une femme sous la peau d’une xenope femelle. Si la femme est enceinte, la grenouille pond des œufs sous l’effet de l’hormone de grossesse. Pourquoi reparler aujourd’hui de ce test archaïque supplanté depuis des lustres par les home test modernes ?

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte