Deux mécanismes identifiés qui favorisent le brunissement de la graisse blanche

La graisse beige pour combattre l’obésité  Abonné

Par
Dr Véronique Nguyen -
Publié le 07/05/2018
Favoriser le « brunissement » de la graisse blanche en graisse beige offre une voie pour combattre l’obésité. Mais comment y parvenir ? Deux équipes proposent dans « Science Signaling » deux cibles potentielles : la parkine qui, en induisant l’autophagie des mitochondries, inhibe le maintien de la graisse beige et l’inflammation transitoire.

Nous possédons du tissu adipeux blanc (graisse blanche) pour stocker l’énergie, caractérisé par des adipocytes renfermant une vacuole lipidique. Nous hébergeons aussi de la graisse brune (en petite quantité chez l’adulte), constituée d’adipocytes contenant de nombreuses gouttelettes lipidiques et mitochondries, qui peut brûler le glucose et la graisse pour générer de la chaleur (thermogenèse) afin de maintenir la température corporelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte