Bisphénol A

La France désavouée par l’Europe  Abonné

Publié le 26/01/2015

L’AUTORITÉ européenne considère que « l’exposition au bisphénol A aux niveaux actuels ne présente pas de risque pour la santé des consommateurs, même si de nombreux doutes restent à lever ». Un avis qui met la France en porte-à-faux, puisque notre pays a généralisé depuis le 1er janvier l’interdiction du BPA à tous les contenants alimentaires. Dans le même temps, une étude française montre que le bisphénol F et S, produits de substitution au bisphénol A, ne seraient pas meilleurs pour la santé humaine. Difficile donc de statuer.


Source : Le Quotidien du Pharmacien: 3148