Cuisine, ménage, courses, montée des marches

La fracture du poignet, parfois une rupture dans la vie  Abonné

Publié le 19/07/2010
Une étude chez des femmes de plus de 65 ans montre qu’une fracture du poignet peut provoquer à long terme un handicap fonctionnel important dans la vie quotidienne, avec des difficultés à préparer les repas, faire le ménage, monter dix marches, faire les courses et s’extraire d’une voiture.

LES FRACTURES du poignet constituent les plus fréquentes des fractures du membre supérieur de l’adulte âgé. Leur incidence annuelle est de 8 à 10 pour 1 000 personnes-années, l’incidence de la fracture du col fémoral étant de 7 pour 1 000 personnes-années.

Les fractures du poignet sont plus fréquentes chez les femmes de moins de 75 ans, les fractures du col étant plus fréquentes après cet âge. Elles surviennent le plus souvent lors d’une chute importante chez des femmes qui sont encore en bonne santé, actives et indépendantes sur le plan fonctionnel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte