Une prévention insolite via les microbes

La flore intestinale, un levier contre le diabète  Abonné

Publié le 14/05/2012
Alors que le rôle des microbiotes intestinaux se confirme dans la survenue
La flore intestinale considérée comme un organe microbien

La flore intestinale considérée comme un organe microbien
Crédit photo : phanie

UNE SORTE « d’organe microbien ». C’est ainsi que la flore intestinale est qualifiée aujourd’hui, son influence ne cessant de s’accroître au fil des recherches. À ce point qu’il serait même possible, en modifiant sa composition, de prévenir certaines maladies métaboliques telles que le diabète, la stéatose hépatique et l’obésité, comme le suggèrent plusieurs études françaises présentées récemment. Pour l’équipe de Rémy Burcelin et Matteo Serino, chercheurs dans l’unité Inserm 1048 Institut des maladies cardiovasculaires (I2MC), université de Toulouse III-Paul-Sabatier (1), des

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte