Des enfants aussi éveillés

La FIV n’altère pas le QI  Abonné

Publié le 30/09/2010
La méthode de procréation n’a pas d’influence

La méthode de procréation n’a pas d’influence
Crédit photo : AFP

QUE LES FUTURS parents d’enfants conçus par FIV se rassurent, leurs rejetons ont toutes leurs chances dans la vie. Contrairement à l’idée reçue selon laquelle ces enfants seraient moins performants que les autres, une équipe de l’université de l’Iowa a même montré qu’ils l’étaient… davantage ! Dans cette étude dirigée par le Dr Bradley Van Voorhis, 423 enfants âgés de 8 à 17 ans et conçus par FIV ont été soumis à des tests scolaires. Leurs résultats ont été ensuite comparés à ceux de leurs camarades d’école, après appariement sur l’âge et le sexe.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte