Après une fausse couche spontanée

La fertilité est conservée quel que soit le traitement  Abonné

Publié le 19/10/2009

« LES FEMMES peuvent être rassurées, après une fausse couche leurs chances de donner naissance à un enfant sain demeurent élevées, quelle que soit la méthode de prise en charge. Cette notion devrait compléter l’information qu’elles souhaitent recevoir afin de choisir elles-mêmes la méthode de prise en charge qu’elles préfèrent, en conservant à l’esprit les différences cliniques et économiques. » C'est le constat que font Lindsay F P Smith et coll. (Royaume-Uni) après avoir évalué les chances de grossesse de femmes ayant perdu précocement un enfant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte