LA SAGA DES MARQUES

La fée Sucrettes  Abonné

Publié le 14/10/2010
Avec une tranquille évidence, certains produits se sont rendus indispensables à la vie quotidienne, indissociables de notre gestuelle journalière. À tel point que la marque qu’ils portent, se substituant à l’objet, en est devenue, tel un nom commun, la désignation usuelle. C’est une histoire de synonyme qui ici est racontée, celle d’un nom qui, depuis un siècle, est l’incarnation du sucre de synthèse : voici la saga Sucrettes.
La dernière affiche joue sur l’humour

La dernière affiche joue sur l’humour
Crédit photo : dr

Crédit photo : dr

BIEN SÛR, c’est difficile à croire… Et pourtant l’édulcorant n’est pas apparu au moment où naissaient les Sucrettes ! En fait, la saccharine, sucre artificiel dont sont composées les célèbres pastilles, est découverte en 1879 par deux chercheurs de l’université Johns Hopkins, aux États-Unis. Ira Remsen et Constantin Fahlberg travaillent alors sur des dérivés de la houille, quand le premier découvre accidentellement une saveur sucrée sur ses mains qu’il a omis de laver correctement avant d’aller dîner.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte