Les économes de l’hygiène

La douche, une sale habitude?  Abonné

Publié le 08/11/2010

UNE DOUCHE par semaine. Tel est le credo des « unwashed » (pas lavé), ces Américains d’un nouveau genre qui ont décidé de prendre quelque distance avec leur salle de bains. Leur argumentaire mêle considérations sociologiques et préoccupations écologiques. Pour Katherine Ashenburg, adepte de la toilette hebdomadaire et auteure d’un ouvrage sur le mouvement, il faut comprendre que nous n’avons plus aujourd’hui les mêmes besoins d’hygiène que nos aïeux.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte