Troubles visuels

La DMLA chez 15 % des plus de 85 ans  Abonné

Publié le 16/11/2015
Dominés par la cataracte et la DMLA, les troubles visuels après 60 ans doivent inciter à consulter un ophtalmologiste dans un délai… plus ou moins rapproché selon leur mode de survenue. État des lieux avec le Pr Jean-François Korobelnik, chef du service d’Ophtalmologie à l’Hôpital Pellegrin (CHU de Bordeaux).

Une vision qui se trouble, des couleurs plus ternes, une gêne à la lumière artificielle (l’impression d’être ébloui), ce sont les premiers signes d’une cataracte, et les verres correcteurs d’une éventuelle amétropie n’y changent rien. Ces modifications surviennent habituellement trop progressivement pour être remarquées et c’est plutôt au lendemain de l’intervention que le patient mesure ce qu’il avait perdu.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte