La désensibilisation alimentaire  Abonné

Publié le 28/01/2013

La désensibilisation alimentaire est peu efficace et le régime d’éviction reste le traitement de base des allergies alimentaires, parfois le régime strict est justifié. Le diagnostic commence par un interrogatoire clinique précisant les conditions de survenue des symptômes et les horaires de prise. L’allergie alimentaire est quasi certaine lorsque le moment de survenue est rapide (elle survient le plus souvent dans un délai de moins de deux heures après la prise). Ensuite, le diagnostic est orienté ou confirmé par le dosage d’igE et des tests cutanés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte