La dengue et le chikungunya s’installent en métropole

Par
Mélanie Maziere -
Publié le 28/04/2015

La dengue et le chikungunya ne sont définitivement plus des maladies exotiques. Ces deux pathologies véhiculées par le moustique tigre sont désormais « un risque devenu durable » dans 18 départements du sud de la France. Le « Bulletin épidémiologique hebdomadaire » (BEH) de l’Institut de veille sanitaire (InVS), publié aujourd’hui, note en effet que le moustique Aedes albopictus, présent en France métropolitaine depuis 2004, s’est installé de manière pérenne.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 11€60/mois

(résiliable à tout moment)