La contraception d’urgence  Abonné

Publié le 18/07/2009

Destinée à empêcher une grossesse après un rapport sexuel non protégé en période ovulatoire, la « pilule du lendemain » (Norlévo) est constituée de lévonorgestrel administré en une prise unique d’un comprimé dosé à 1,50 mg. Ce médicament, obtenu librement en pharmacie ainsi que dans les infirmeries des lycées (remboursé si prescrit, sinon en vente libre mais non remboursé ; délivrance gratuite aux mineures sans prescription), s’administre dans les 72 heures suivant le rapport. La prise d’une pilule d’ « urgence » ne protège en rien de façon prophylactique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte