La coqueluche en 2010

La contamination passe par les adultes  Abonné

Publié le 10/05/2010
La coqueluche demeurant un important problème de santé publique, même dans les pays avec une haute couverture vaccinale pédiatrique, les stratégies vaccinales actuelles doivent être renforcées, soulignent les experts de la Global Pertussis Initiative*.

LA COQUELUCHE, maladie respiratoire bactérienne hautement contagieuse, n’est, contrairement aux idées reçues, pas une maladie uniquement infantile. Adolescents, jeunes et moins jeunes adultes sont également concernés. Dans les pays où la primovaccination est généralisée, telle la France, la transmission actuelle de la maladie n’est pas d’enfant à enfant, mais entre adultes-adolescents et vers les nourrissons trop jeunes pour être vaccinés, comme l’a souligné une étude réalisée par l’Infant Pertussis Study Group.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte