Hydrodynamisme et génétique

La combinaison gagnante du spermatozoïde  Abonné

Publié le 05/10/2009

LE GRAND LÉONARD avait attentivement observé le vol des oiseaux avant de dessiner les ancêtres de nos avions modernes. De la même manière, avant de se jeter à l’eau, les nageurs olympiques devraient peut-être tourner leur regard vers le recordman de la natation intracorporelle, le spermatozoïde. Ce qu’il y a de commun entre un nageur et un spermatozoïde ? Son hydrodynamisme, pardi !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte