Un régime qui reste à évaluer

La chrononutrition : une façon différente de s’alimenter  Abonné

Par
Publié le 13/10/2016
Aujourd’hui, nos rythmes de vie très accélérés nous poussent à manger vite, un peu n’importe quoi, n'importe quand et n’importe comment ; nous ne respectons pas nos rythmes biologiques. la chrononutrition tente de remettre les pendules à l’heure.

L'absorption et la bonne assimilation des aliments sont sous la dépendance de la sécrétion d'enzymes et d'hormones qui travaillent de façon cyclique. Elles sont sous la commande de différents stimuli comme la lumière, le sommeil, le chaud, le froid, la faim et la satiété. Le fonctionnement des différents métabolismes évolue donc au cours d'une journée. Certains débutent le matin, d'autres sont très actifs en milieu d'après-midi et s'arrêtent le soir. La chrononutrition se sert de cette particularité pour élaborer sa théorie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte