Dépendance à la méthamphétamine

La capacité de décision est altérée  Abonné

Publié le 02/06/2014

Crédit photo : dr

Selon les résultats d’une étude cas contrôle parue dans la dernière édition du Jama Psychiatry, Milky Kohno et ses collègues de l’université de Neurosciences de Los Angeles (Etats-Unis) ont visualié les dysfonctionnements anatomiques liés aux difficultés de prise de décision des patients dépendants à la méthamphétamine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte