Immunisés contre le cancer et le diabète

La botte secrète des nains équatoriens  Abonné

Publié le 03/02/2014

COMMENÇONS par redire que, incontestablement, le nanisme est un handicap grave qui complique sérieusement la vie des personnes qui en sont atteintes. Pourtant, il existe sur Terre, quelque 300 nains qui, grâce à leur condition, bénéficient d’un privilège physiologique rare. En Équateur, le Dr Guevara suit depuis les années 1980 une cohorte d’une centaine de nains atteints d’une maladie congénitale, le syndrome de Laron. Cette déficience génétique empêche leur organisme d’utiliser l’hormone de croissance.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte