Alimentation et contrôle pondéral

La balance penche en faveur des édulcorants  Abonné

Publié le 14/12/2015
Dans le cadre d’un symposium organisé par l’International Sweeteners Association,

France Bellisle a rappelé que, très tôt dans la vie, l’être humain recherche les aliments sucrés. Ce phénomène diminue avec l’âge et il existe des différences inter-individuelles influencées par la génétique, des facteurs ethniques et par les expériences gustatives (par contre le poids ne semble pas avoir d’effet).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte