L’étonnante découverte de Miroslav Radman

La bactérie qui déjoue la mort  Abonné

Publié le 06/06/2011

IL Y A DES BACTÉRIES qui tuent, et d’autres qui, au contraire, promettent l’immortalité. C’est semble-t-il le cas de Deinococcus radiodurans, encore appelée « bactérie du corned-beef », sur laquelle travaille avec acharnement le généticien Miroslav Radman. L’histoire de ce chercheur émérite vient de faire la une de l’hebdomadaire « Le Point », sous le titre accrocheur : « L’homme qui promet l’immortalité… ou presque ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte