« Un rayon à fort potentiel si l’on communique »

JOËLLE HERMOUET›  Abonné

Publié le 03/12/2009
DIRECTRICE DE FORMAPLUS
LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Quel profil d’officine se doit de proposer une offre en contention ?

JOËLLE HERMOUET. – Le déremboursement des veinotoniques et le nombre de personnes concernées par l’insuffisance veineuse font de la contention un marché à potentiel. Je conseillerais donc à toutes les officines de référencer ces dispositifs, mais je crois que c’est déjà le cas aujourd’hui. La différence va plutôt se faire en terme de positionnement des gammes proposées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte