« Il faut prendre conscience de la valeur que peuvent dégager les laits infantiles »

JOËLLE HERMOUET›  Abonné

Publié le 20/06/2013
DIRECTRICE DE FORMAPLUS
Joelle Hermouet

Joelle Hermouet
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU PHARMACIEN. – Doit-on toujours présenter une offre en matière de laits infantiles ?

JOËLLE HERMOUET. – Si on dispose du potentiel et d’un minimum de place, il est indispensable de proposer une offre en laits infantiles. Ils représentent tout de même 60 % en valeur du total rayon pour les bébés. Même si leurs marges sont faibles, ils génèrent un chiffre d’affaires très important – à noter qu’ils seront de toute façon rentables pour les pharmacies qui travaillent avec des marges supérieures à 8.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte