Questions sur ordonnance

Jérôme B., 37 ans  Abonné

Publié le 08/04/2013
C’est lors d’un entraînement de football que Jérôme, ayant glissé, s’est mal reçu en tombant. Peu de douleur immédiate, mais un dérobement à la reprise de l’appui. Ayant l’expérience de ce type d’accident, il a pensé immédiatement à une entorse, diagnostic conforté peu après par le médecin du club. L’examen montre que l’atteinte n’est que capsuloligamentaire périphérique : il s’agit d’une entorse bénigne avec image radiologique normale. Jérôme vient lui-même chercher le traitement prescrit.

Quels principes actifs ?

L’Efferalgan-Codéine associe un antalgique de palier 1 (paracétamol) et un de palier 2 (codéine). Ce traitement, bien supporté, ne doit pas être administré longtemps dans ce type d’indications, car il expose à un risque de constipation (la codéine est un opiacé !). Rapidement, d’ailleurs, Jérôme passera à un simple traitement antalgique de palier 1.

Le Voltarène (diclofénac) est un anti-inflammatoire non-stéroïdien (AINS) systémique.

Voltaren Actigo est un gel anti-inflammatoire ayant le même principe actif que le précédent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte