Questions sur ordonnance

Jean-Paul T., 55 ans  Abonné

Publié le 18/06/2012
Monsieur T. est suivi depuis quatre ans pour insuffisance coronaire. Il a été victime de deux crises d’angor après des efforts inconsidérés, qui ont constitué des alertes et conduit le cardiologue à intensifier le traitement prophylactique instauré dès la première crise. Son ordonnance peut sembler « copieuse » mais elle correspond aux recommandations actuelles dans ce contexte.

Quel principe actif ?

L’aspirine (Kardégic), un antiagrégant plaquettaire, est indiquée dans la prévention secondaire notamment chez le sujet présentant un angor stable.

Le métoprolol (Séloken) est un bêtabloquant cardiosélectif indiqué notamment dans la prophylaxie des crises d’angor d’effort.

Le diltiazem (Tildiem) est un antagoniste calcique sélectif exerçant une activité vasodilatatrice et augmentant le débit coronaire.

La trinitrine (Nitriderm), administrée ici sous forme transdermique, constitue une prévention de l’angor (action vasodilatatrice).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte