Jambes lourdes et hémorroïdes  Abonné

Par
Publié le 13/07/2017

Pour l'insuffisance veineuse, le conseil porte sur la compression veineuse de classe I ou II.
En présence de manifestations hémorroïdaires (démangeaisons, saignements), les veinotoniques (diosmine, hespéridine, troxérutine, rutoside) peuvent être utilisés. Attention, les anti-inflammatoires sont proscrits. Les topiques cortisonés ne sont pas recommandés.

Les compléments alimentaires

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte