Questions sur ordonnance

Jacques O., 58 ans, 79 kg  Abonné

Publié le 26/03/2012
Monsieur O. souffre de bronchopneumopathie obstructive (BPCO) depuis une dizaine d’années. La maladie a évolué récemment encore, car ce patient éprouve de réelles difficultés à arrêter totalement le tabagisme, malgré les traitements de substitution prescrits régulièrement. La BPCO étant ainsi passée d’un stade II à un stade III, le pneumologue a adapté l’ordonnance, il y a un mois, associant un traitement anti-inflammatoire au traitement bronchodilatateur. En venant renouveler ses trois médicaments, ce patient demande un traitement pour le « mal de gorge » : depuis quelques jours, en effet, il se « racle » la gorge régulièrement, et a observé que sa voix a changé, est devenue plus rauque et grave.

Quel principe actif ?

Onbrez a pour principe actif, l’indacatérol, un bronchodilatateur bêta-2 sympathomimétique indiqué en cas de BPCO. Son action prolongée permet de ne l’administrer qu’une fois par jour.

Le Pulmicort, un glucocorticoïde (budésonide), exerce une action anti-inflammatoire puissante. Ce médicament est indiqué dans le traitement continu de l’asthme persistant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte