126 ans après, l’éventreur de Londres confondu par son ADN

Jack s’appelait Aaron  Abonné

Par
Publié le 11/09/2014
Le vrai visage de l’éventreur ?

Le vrai visage de l’éventreur ?
Crédit photo : dr

PRENEZ la plus célèbre énigme policière de l’Histoire du crime, ajoutez-y un curieux impénitent et un châle maculé de sang. Mélangez le tout avec la plus moderne des techniques d’identification d’ADN et vous aurez percé l’un des plus grands mystères des annales judiciaires… C’est en suivant ce mode d’emploi que l’homme d’affaires britannique Russel Edwards vient de sortir des ténèbres le patronyme de Jack l’éventreur. Le châle, est celui gardé précieusement par la famille d’un policier qui l’avait trouvé près d’une des victimes de Jack, le 29 septembre 1888.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte