Pédiatrie

Innocuité des biberons au bisphénol A  Abonné

Publié le 06/04/2009

En réponse à une question du député Jean-Christophe Lagarde, pour qui il apparaissait « urgent d’appliquer le principe de précaution en interdisant la présence de bisphénol A notamment dans la fabrication des biberons », rappelant que le Canada l’avait interdit l’an dernier, la ministre de la Santé a été ferme. « Le principe de précaution ne s’applique qu’en l’absence d’études fiables.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 11,60€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte